Lapin de la maman. Recette

Je ne peux pas m'en empêcher, chaque fois que j'entends le mot Maman, J’imagine une vieille dame, vêtue de noir, dans la cuisine d’une grande maison de campagne, lui serrant la main tout en menaçant avec une boule de bois une patule d’enfants agités, tout en criant quelque chose comme "bambini arrivano a mangiare". J'ai probablement pris cette image d'un vieux film ou, vous savez, qu'en matière d'imagination, on n'est pas bref, loin s'en faut. Le fait est que quand j'ai vu le nom de cette recette Lapin de la maman, ne peut pas résister à la tentation de le faire. Ce sera parce que je me sens plus comme une maman italienne, très exagérée et très bruyante dans tout ce qu'elle fait.

Les ingrédients

1 lapin haché, 6 gousses d'ail, 1 branche de romarin, 1 tasse d'huile d'olive, 3 verres de vin blanc, 1 verre de vinaigre, sel, poivre et eau.

Préparation du lapin de maman

Dans un grand bol, on met le lapin haché, on le recouvre d'eau et on y verse le vinaigre. Nous laissons reposer pendant environ 20 minutes.

Pendant que nous pelons et écrasons l'ail et le romarin dans un mortier. Nous réservons

Nous vidons le lapin. Dans une cocotte (de préférence de la boue, mais pas obligatoire), chauffez l'huile et faites dorer les morceaux de lapin.

Lorsque les morceaux de viande sont bien dorés de tous les côtés, nous ajoutons le vin à la casserole, laissez cuire quelques minutes, jusqu'à ce que l'alcool se soit évaporé, puis salez et poivrez, puis ajoutez l'ail et l'herbe de romarin que nous avions réservés.

Laisser mijoter pendant 60 minutes.

Temps de préparation | 30 minutes
Temps de cuisson | 60 minutes
Difficulté | Faible

Dégustation

On peut servir le lapin de maman dans le même plat d'argile et accompagné de quelques frites ou, mal ou, de boulangers cuits au four par exemple.

Il est clair qu'un bon vin noir épais et rugueux est un autre bon accompagnement de ce plat.