Visite à la foire alimentaire 2010

Hier j'ai consacré toute la journée à visiter la foire Nourriture 2010. C'était la première fois que j'y allais et bien que le nombre d'exposants ait diminué de 30%, le salon était très important. L'atmosphère générale est d'un professionnalisme absolu et c'est apprécié, tout est très bien organisé.

La foire est séparée en 14 pavillons à thème Je n’ai pas pu tout visiter à cause du manque de temps, dommage, mais j’ai visité celles qui me semblaient les plus intéressantes.

Le pavillon international comptait de nombreux pays et d'innombrables produits, dont beaucoup étaient nouveaux pour moi. Pour mettre en évidence ail noir Japonais, un délice traditionnel qui est obtenu en faisant fermenter l’ail pendant 45 jours, jusqu’à ce qu’il prenne une couleur noire semblable à celle du charbon, douce et très subtile.

Ensuite, le pavillon Intercarn avec de nombreuses entreprises de viande et de saucisse. La vérité est que c’était une joie pour tous les sens, des viandes de toute l’Espagne rassemblées dans un seul espace.

Dans le pavillon suivant, consacré aux boissons et aux produits laitiers, nous avons pu goûter l’un des meilleurs Tortas del Casar que j’ai goûté dans ma courte vie, ainsi qu’un pseudo fromage avec une texture de fromage, de couleur chocolat mais avec un goût un peu étrange. ...

Le plus grand pavillon, l’Intervin, est entièrement dédié au vin et aux spiritueux. Pour mettre en évidence, plus par curiosité que par la qualité, le vin sans alcool On pourrait essayer. Et bien qu’il ait la couleur pourpre rougeâtre, le goût ressemblait plus à un jus de raisin avec un point d’astringence qu’à un "vrai" vin.

Pour terminer la journée en passant par Mundidulce, où il y avait des chocolats, des pâtisseries, des bonbons haricots, tout ce dont on pouvait rêver était là! Nous nous sommes arrêtés devant une petite entreprise qui fabriquait un large assortiment de chocolats et de produits dérivés, tels qu'un vinaigre au chocolat original aromatisé à plusieurs fruits d'agrumes lyophilisés enrobés de chocolat.

La foire avait de nombreux aspects positifs concernant la grande quantité et variété de produits qu'il y avait plusieurs qualités et de nombreux formats. Un salon dédié avant tout au professionnel de l'hôtellerie où trouver la matière première avec ou sans transformation et avec de nombreuses options.

Je peux souligner surtout le côté négatif, le le marketing que beaucoup de compagnies font pour essayer de vendre, pour moi sur beaucoup d'étagères il restait beaucoup de choses, si vous voulez vendre un produit, le lui faire connaître et non à deux filles déguisées en «Kill Bill» vendant des jambons, un mini-pool avec des jeunes habillés pour L’occasion de vendre du rhum, un homme avec une boîte sur le dessus à la recherche d’un distributeur et d’autres bizarreries de marchands.

Sans aucun doute, j'ai passé une bonne journée et j'ai rencontré plusieurs produits que je rechercherai sûrement où les acheter.