La nouvelle Académie européenne de gastronomie est née

Une nouvelle institution liée à la gastronomie vient de naître. Il s'agit de nouvelle académie européenne de gastronomie, qui est né avec pour objectif de diffuser et de défendre l’ensemble de l’offre culinaire européenne, de favoriser le tourisme gastronomique dans les États membres de l’Union européenne et de promouvoir l’éducation dans ce domaine.

Comprenant que même avec les mille diversités culinaires de chaque pays et de chaque région, on pourrait dire que il existe un concept global de la gastronomie européenne, ce qui justifie sa défense dans son ensemble, ainsi que par le lien qui unit la gastronomie et la culture, en lui donnant la reconnaissance qu’il mérite, la gastronomie étant l’une des bases les plus importantes de la culture des peuples.

La nouvelle institution sera présidée par M. Rafael Ansón, également président de l'Académie royale de gastronomie d'Espagne. Nouveau L'Académie européenne de la gastronomie est composée de 30 pays, avec les académies nationales de la gastronomie correspondant à l’Espagne, la France, l’Italie, le Portugal, la Grèce, la Belgique, la Suisse, l’Allemagne, l’Autriche, la Pologne et le Royaume-Uni.

La première réunion de l’Académie internationale de la gastronomie a eu lieu à Paris, constituant son assemblée générale et procédant aux nominations des Ansonet les présidents des académies française et italienne, Jean Vitaux et Paolo Petroni élus vice-présidents, complétant l’équipe de direction avec Maciej Dobrzyniecki, de l'académie de Pologne, qui a été nommé secrétaire général et trésorier.

L’Académie européenne aura son siège juridique à Paris et l’un de ses objectifs est d’instituer une plan éducatif de la petite enfance et de l'enseignement primaire à la création d'un master et d'un doctorat européens ainsi que des programmes visant à promouvoir, dans le cadre de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), le tourisme gastronomique dans les 28 États membres, avec des initiatives similaires à celles que nous vous expliquons lorsqu’on parle d’Exofooding Madrid, et à encourager la production agroalimentaire de proximité. Petites exploitations qui améliorent la qualité de la nourriture européenne.

La Académie européenne de gastronomie Il ne remplace pas la performance d’autres académies territoriales, mais rejoint ces institutions, telles que Académie de gastronomie méditerranéenne ou le Académie latino-américaine de gastronomie, coexistant avec ceux de pays comme le nôtre dotés de leurs propres académies de gastronomie telles que l’Académie espagnole de gastronomie.